La méditation pour les seniors : pourquoi ?

L’allongement de l’espérance de vie interroge notre rapport à la santé et nous préoccupe grandement pour les personnes âgées. La médecine alternative qui complète la médecine traditionnelle est de plus en plus populaire. Parmi eux, la méditation influencerait fortement notre santé physique et mentale et le processus de vieillissement.

Impact positif sur le vieillissement

La méditation a longtemps été associée à la religion et sa pratique est désormais de manière laïque pour tout le monde. Cette technique consiste au recentrement sur le présent en se concentrant sur le souffle et le corps. Il calme l’esprit en encourageant une bonne acceptation des pensées et des émotions. Cette approche vous permet de réduire le stress et de mieux comprendre votre environnement.

La méditation aurait un impact positif sur le vieillissement.

Les chercheurs ont analysé l’activité cérébrale de six méditants expérimentés, âgés en moyenne de 65 ans. Les résultats ont été comparés à deux groupes témoins, composés de non-méditants du même âge et de personnes de tous âges. Les résultats ont montré que le métabolisme et le volume de matière grise des méditants étaient plus élevés que ceux des autres.

Aujourd’hui, la moitié des personnes âgées ont des problèmes de santé et 10 à 15 % d’entre elles souffrent de dépression. Les cas les plus extrêmes auront une forme de démence. Avec l’âge, les problèmes de santé des personnes âgées peuvent être améliorés grâce à la méditation.

Ses bienfaits pour les seniors

Les avantages de la méditation sur la manière de gérer le stress sont maintenant reconnus par la science. Elle peut, en effet, réduire l’anxiété, l’insomnie et aider à combattre la dépression. Cela permettra aux personnes âgées de mieux gérer la solitude.

La méditation peut renforcer le système immunitaire. À long terme, l’impact positif sur la douleur physique est réel. Il peut même réduire la douleur chronique. Plusieurs études ont montré que la réponse à la douleur cérébrale des méditants est 50 % inférieure à la normale.

Une pratique régulière peut améliorer les capacités cognitives. Il augmente la capacité de concentration et d’attention, ce qui stimulera efficacement la mémoire et jouera un rôle dans le retard du vieillissement cérébral. Un effet positif sur la maladie d’Alzheimer a également été observé.

Selon des chercheurs de l’Inserm, la méditation peut avoir un effet positif sur le vieillissement cérébral et peut même retarder la maladie d’Alzheimer en améliorant les fonctions cognitives. Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs de l’Inserm à Caen et à Lyon ont travaillé avec 73 personnes âgées de 65 ans et plus. Parmi les participants, les scientifiques ont remarqué des différences significatives parmi ceux qui avaient beaucoup pratiqué la méditation de pleine conscience, notamment en se concentrant sur le moment présent, en particulier dans le volume de matière grise et le niveau de métabolisme.

La méditation permet le maintien d’une bonne santé cardiovasculaire. Des études ont montré une diminution de la pression artérielle, ainsi qu’une diminution des fréquences cardiaque et respiratoire. En conséquence, le risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral est considérablement réduit.